L’approche SRA: Rapport sur la journée de réflexion du 26 février 2020

No Comments Par Site par défaut |

Le 26 février 2020, le Mouvement pour mettre fin à l’itinérance (MMFIM) a organisé, avec l’appui de la Table Itinérance Rive-Sud (TIRS) et Projet Logement Montréal, une seconde journée de réflexion sur l’approche Stabilité résidentielle avec accompagnement (SRA) dans la grande région de Montréal. Ce moment de réflexion collective, réunissant plus de 120 partenaires du milieu de l’itinérance pour entendre des présentations de divers milieux ,a permis d’approfondir certains enjeux, défis et besoins portant sur le système d’accès coordonné, les pratiques d’accompagnements en logement et les programmes et outils d’aide au loyer. La synthèse[1] des discussions permet de dégager des constats et des recommandations qui permettent d’alimenter les pratiques de l’approche SRA.

D’emblée, le contexte de pénurie du logement abordable a été au cœur des échanges de cette journée de réflexion. Les partenaires ont souligné que le manque criant de logement a des impacts importants sur le respect des principes fondamentaux de l’approche SRA :

  • Accès prioritaire et rapide à un logement, sans préparation ou contrainte;
  • Possibilité de choisir le type de logement et l’endroit où il se trouve ;
  • Soutien et services offerts, et ce, à long terme ;
  • Flexibilité du programme (diminution des restrictions d’admissibilité à un logis) ;
  • Intégration sociale et communautaire.

Les partenaires notent que cette pénurie affecte la réussite des objectifs communautaires de réduction de l’itinérance, de la conservation des standards de qualité dans la recherche de logement et des impacts sur le rétablissement des personnes en sortie d’itinérance. Ils soulignent l’urgence de trouver des solutions concrètes et durables en matière de logement afin de prévenir et de contrer l’itinérance sur le territoire et proposent plusieurs pistes pour y remédier.

Concernant les pratiques d’accompagnement en logement, les partenaires soulignent le besoin d’échanger avec leurs pairs ainsi que d’étayer leurs connaissances sur les problématiques multiples et complexes que peuvent vivre les personnes en situation d’itinérance. Les partenaires mentionnent également la nécessité de poursuivre la sensibilisation et les formations sur la diversité et la complexité des situations d’itinérance vécue sur le terrain.

À propos des programmes de subvention et des outils d’aide au loyer, les partenaires mentionnent l’importance d’élaborer un guide sur les meilleures pratiques fiduciaires et autres outils d’accompagnement budgétaire afin de favoriser une compréhension commune de la mise en œuvre, des défis et des limites de chacun de ces outils et ce, afin de respecter l’autonomie des personnes en logement issues de l’itinérance.  

Enfin, cette journée de réflexion a permis au MMFIM de prendre le pouls des partenaires en itinérance, notamment par rapport à l’implantation d’un système d’accès coordonné à Montréal. Nonobstant que de nombreux partenaires se soient dits prêts à mettre en œuvre cette approche, plusieurs d’entre eux se sont dits méfiants surtout en ce qui a trait au partage des données des personnes en situation d’itinérance.  

Une prochaine édition de la journée de réflexion SRA permettra aux acteurs d’approfondir leurs échanges et de participer à des formations en lien avec les constats émis le 26 février 2020.

Rapport SRA 2020 complet


[1] Mouvement pour mettre fin à l’itinérance à Montréal – MMFIM (oct. 2020). « L’approche SRA – une pratique à parfaire à Montréal. Rapport sur la journée de réflexion du 26 février 2020 ». Montréal : 33 p.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

MMFIM © 2020.